La Via Dolorosa (Chemin de Croix à Jérusalem)

C’est le matin nous sommes tous frais et dispo. Père Francis nous a invité à faire la Via Dolorosa, la voie douloureuse, le chemin parcouru par le Christ avant sa crucifixion.  La vue de Jérusalem de cet endroit est superbe.

 

 

DSC01297
Une vue splendide

 

Après une visite du tombeau de la Vierge, la chapelle du Dominus Flevit, l’Église de Toutes-les-Nations, l’Église du Pater Noster et le départ a eu lieu sur le Mont des Oliviers du jardin de Gethsémani.  L’itinéraire est marqué par 14 stations. Certaines sont signalées par de simples plaques murales tandis que d’autres se trouvent dans des bâtiments. Les cinq dernières sont situées dans l’église du Saint-Sépulcre.

Nous voilà parti!

Première station:  Condamnation à mort du Christ.

Deuxième station: Jésus se charge de sa croix après avoir été flagellé et couronné d’épines.

DSC01304

Troisième station: Le Christ tombe pour la première fois.

Quatrième station: Rencontre avec Marie.

Cinquième station: Simon de Cyrène porte la croix de Jésus.

DSC01309

Sixième station: Véronique essuie le sang et la sueur sur le visage du Christ.

Septième station: Deuxième chute du Christ.

Huitième station: Jésus se retourne pour consoler les filles de Jérusalem.

Neuvième station: Troisième chute du Christ.

 

DSC01308

Dixième à la treizième station: Ces quatre stations (partage des vêtements, crucifiement, mort de Jésus et déposition) se trouvent toutes à l’endroit où la tradition situe le Golgotha, à l’intérieur du Saint-Sépulcre.

DSC01314

Quatorzième station: Le sépulcre est la dernière station. Le tombeau appartenait à Joseph d’Arimathie qui demanda le corps de Jésus à Pilate.

 

 

 

 

 

 

Publicités

À la découverte de Jérusalem ! (Quartiers Chrétiens et Arméniens)

 

DSC01266.JPG
Visite du quartier par les toits

 

Après une journée bien remplie à déambuler dans le dédale des rues de Jérusalem, nous avons conclu notre visite dans le quartier chrétien où se trouvait d’ailleurs notre hôtel en passant par les toits.

Voici un bref résumé de la religion du christianisme, notre livre saint est la bible avec son ancien et nouveau testament. On retrouve les évangiles écrits par Luc (représenté par un taureau) , Mathieu (représenté par un ange),  Marc (représenté par un lion ailé) et Jean (représenté par l’aigle). Notre lieu de pratique est l’église et la cérémonie est l’eucharistie.  Deux grandes fêtes sont célébrées Noël qui célèbre la naissance de Jésus et la Pâque, la  crucifixion et sa résurrection. Nous avons aussi les sacrements, soit le baptême (à la naissance), la communion, la confirmation, la confession, la profession de foi, le mariage et le sacrement de l’extrême onction  (pour les morts).

 

Maintenant une visite au St-Sépulcre, le haut lieu du christianisme était de mise.

 

 

DSC01284
Pierre de l’Onction

 

Édifiée sur le site supposé de la crucifixion, de l’ensevelissement et de la résurrection du Christ. Après s’être presque perdu en chemin entre notre hôtel et la basilique dans le labyrinthe des rues nous sommes parvenus sur le parvis. Une fois à l’intérieur il nous a fallu un certain temps pour que notre vue s’habitue à l’obscurité de l’endroit. Pour ma part j’ai débuté par la pierre de l’onction, l’endroit ou le corps du Christ y aurait été oint après sa mort.

 

Par la suite je suis monté l’escalier à droite de l’entrée. Sur le Golgotha, la vitre qui entoure l’autel grec orthodoxe permet de voir le rocher vénéré comme le lieu de la crucifixion. J’étais curieuse de savoir pourquoi nous étions surveillé par un prêtre tout de noir vêtu, un prêtre orthodoxe. Il faut mentionner ici que plusieurs communautés chrétiennes sont présentes soit les églises syriennes et grecques orthodoxes, les Arméniens, les Éthiopiens et les Coptes. Les Catholiques Romains sont là depuis les croisades et les protestants sont les derniers de ce groupe. On comprends maintenant la signification de l’expression populaire suivante: !Y a du monde à messe!

 

DSC01320
L’entrée du tombeau du Christ

 

Ma surprise était loin d’être terminé quand j’ai aperçu la ligne interminable de pèlerins qui attendaient pour la visite du tombeau du Christ, le site le plus sacré de l’endroit. J’ai encore été plus surprise lorsque j’ai réussi à rentrer à l’intérieur du monument et de voir tous ses cierges qui brûlaient autour de ce bloc de marbre qui couvre le rocher sur lequel aurait reposé le corps du Christ…

Une fois la visite terminée nous sommes retournés à notre hôtel l’âme en paix et le cœur léger!

 

 

À la découverte de Jérusalem! (Quartier Juif)

 

 

DSC01257
Le mur Occidental 

Nous étions à peine sortie de notre restaurant que nous voilà en route vers le Quartier Juif de la ville. À me promener dans ses rues étroites et pavées, je me sentais comme une petite souris prise dans un labyrinthe. Ces haut murs semblaient continuellement se resserrer autour de moi, malgré les nombreuses boutiques qui sillonnaient notre parcours je me sentais vraiment cerné de toute part. J’ai alors réalisé le pourquoi de cette sensation est que je ne pouvais voir à l’horizon, mon champ de vision était constamment  bloqués par ce mur de briques beiges.  De l’espace, de l’air…

DSC01259
Devant le Mur Occidental le lieu le plus saint du judaïsme.

 

Cette sensation d’étouffement m’a quitté lorsque nous avons finalement abouti sur le lieu saint du judaïsme, le Mur Occidental ! Connu aussi sous le nom du mur des Lamentations. Ne vous méprenez pas car les juifs qui sont ici ne se lamentent pas mais prient. L’esplanade du Mur occidental est une synagogue en plein air. Il y a des groupes qui se réunissent pour réciter les offices quotidiens ainsi que ceux du shabbat et des jours de fêtes. Elle est aussi pour les cérémonies comme le bar-mitsva et la bar-mitsva (communion d’un garçon ou d’une fille). Pas  chicane puisqu’il y a deux zones de prières réservées soit à gauche pour les hommes et à droite pour les femmes. Je n’ai pas pu résister à la tentation et j’ai glissé moi aussi entre les pierres du mur mon petit papier avec une petite prière pour tout mon monde.

DSC01261
Je n’ai pas pu résister à la tentation et j’ai glissé moi aussi entre les pierres du mur mon petit papier avec une petite prière pour tout mon monde.

J’ai appris bien des choses (encore!) concernant cette fois la religion juive. En voici un bref résumé, leur livre saint est la Torah, le judaïsme se transmet par la mère, la synagogue est leur lieu de pratique, il utilise le yad pour suivre le texte sacré sans le toucher, la menora est ce beau chandelier à sept branches qui reproduit le candélabre qui se dressait dans le Temple de Salomon.

Mon coup de cœur lors de ma visite au mur occidental va pour ce groupe de jeunes femmes qui venaient de terminer leur formation militaire et venait célébrer leur réussite, un paquet de belles jeunes filles dynamiques et joyeuses ont envahi pour un court laps de temps l’esplanade du mur occidental et ce sans trop de lamentations.

DSC01263
Des jeune femmes en visite au Mur Occidental.

Finalement les juifs sont confrontés au même problèmes qu’au deux autres religions monothéistes puisque leurs disciples sont divisés. Certains sont plus croyants et pratiquants, d’autres sont ancrés dans la tradition,  les autres sont soucieux d’adapter les obligations rituelles tandis que ceux qui restent n’accordent que peu d’intérêt à la religion.

 

 

 

À la découverte de Jérusalem ! (Quartier musulman)

 

 

DSC01253
Dôme du Rocher, Quartier Musulman

 

Je continue donc la description de mon voyage (Pèlerinage) en Terre-Sainte, cette fois la destination est Jérusalem! ô Jérusalem!

 

DSC01273
Vue de Jérusalem

 

DSC01270
Incroyable! Je suis à Jérusalem!

 

Effectivement la visite de Jérusalem ne laisse pas indifférent. Pour ma part, en tant que catholique je n’ai jamais été aussi proche des sources de ma religion. Mais Jérusalem a beaucoup à offrir et cela pour tous, toute croyance confondue! On pourrait dire qu’elle se divise comme un gâteau en quatre parts; soit une pointe pour le Quartier musulman, une pointe pour le Quartier Juif, une grosse pointe pour les Quartiers chrétien et arménien et la dernière pointe pour la Jérusalem moderne.

 

DSC01252.JPG
Le Dôme du Rocber

 

Je commencerai donc par le quartier musulman, aussi surprenant que cela puisse paraître la Via Dolorosa qui est le chemin pris par Jésus pour sa montée au Calvaire traverse ce quartier d’est en ouest! Nous passons d’ailleurs sous l’Arc de l’Ecce Homo, c’est de là que Pilate aurait jugé le Christ en déclarant Ecce Homo! (Voici l’homme!)  Quand même impressionnant même si tout cela s’est quand même passé il y a bien longtemps!

 

DSC01307
Ecce Homo!

 

Mais le plus impressionnant des lieux du Quartier est le Dôme du Rocher. C’est un lieu de pèlerinage et l’une des premières créations d’architecture musulmane et il reste l’une des plus grandioses.  De son esplanade nous avons une vue saisissante sur la vallée de Cédron. Cette vallée qui sépare la vieille ville de Jérusalem du mont des Oliviers.

 

DSC01254
Vue vers la vallée de Cédron

 

J’ai appris plein de choses intéressantes concernant la religion musulmane (à ce moment-là j’étais ignorante de pas mal de choses! en 2006!!) Le Dôme du Rocher est le troisième lieu saint de l’islam, après La Mecque et Médine, et aussi l’un des plus anciens et des plus beaux. Le Coran est le livre saint de l’islam et est considéré comme la parole d’Allah. Le lieu pour pratiquer la religion est la mosquée avec sa tour, le minaret, d’où est lancé l’appel à la prière par le muezzin, désormais remplacé par un enregistrement. L’islam repose sur cinq piliers soit le premier le Shahada qui est une profession de foi.   Le deuxième par des prières quotidiennes accomplies en direction de La Mecque. Le jeûne durant le Ramadan est le troisième des piliers tandis que le quatrième est l’aumône. Le cinquième consiste qu’au moins une fois dans sa vie tout musulman doit effectuer le pèlerinage à La Mecque, lieu de naissance de Mahomet.

 

DSC01255.JPG
Dôme de la Chaîne

 

J’ai observé lors de mon voyage en Terre-Sainte qu’un groupe de voyageurs en provenance des États-Unis  qui semblait avoir le même itinéraire que nous, semblait avoir quelques difficultés à avoir accès à certains sites. J’ai remarqué cette situation à Jérusalem ainsi qu’en Jordanie. J’en ai conclu que la politique a parfois des répercussions beaucoup plus importantes à ce qu’on pourrait croire. N’oublions pas que ce voyage se déroulait en octobre 2006 et que c’était Monsieur Bush qui était aux commandes des USA à ce moment-là!

Après notre visite du site du Dôme du Rocher nous avons eu droit à un bon dîner avec des spécialités locales, c’est à ce moment-là que j’ai découvert les falafels qui consistent en des boulettes de pois chiches frites servies dans un pain pita et une salade. Un délice!!!

 

DSC01268
Préparation des boulettes de pois chiches!

 

 

 

Mon Pèlerinage en Terre Sainte (2006)

 

DSC01071
Tel-Aviv vue de la fenêtre de notre hôtel

C’est en 2006 que j’ai eu la chance de faire mon premier pèlerinage soit un pèlerinage en Terre Sainte. Je n’ai pas pu refuser cette offre extraordinaire. Comme j’ai été élevé dans la religion catholique je connais un peu l’histoire qui s’y rattache. Dans la famille c’est mon père qui était le plus pratiquant. Quand ma collègue m’a approché pour l’accompagner j’avais renoué avec la pratique de ma religion puisque j’accompagnais régulièrement mon fils à l’Oratoire St-Joseph puisqu’il était chanteur chez les Petits Chanteurs du Mont-Royal de l’Oratoire St-Joseph. Après la rencontre pour la préparation du voyage avec les gens  et du prêtre de la paroisse de ma collègue, j’étais convaincu que ce serait un voyage des plus intéressants.

Nous sommes donc parti quelques jours après la fête de l’Action de Grâces. Après un transfert en Suisse et quelques heures de vol nous arrivions è l’aéroport de Ben Gourion à Tel Aviv.   Centre culturel et commercial animé, nous y sommes passés la première soirée.

Le lendemain matin nous embarquions dans l’autobus pour le début de notre séjour en Terre Sainte.

La journée a débuté par un visite à Haïfa sur le Mont Carmel à la grotte d’Élie. C’est un lieu de pèlerinage reconnu pour les trois religions monothéistes, soit pour les juifs, les musulmans et les catholiques.

DSC01105
Élie combattant les prophètes païens de Baal. 

Déjà lors de cette première journée, j’ai appris beaucoup de choses dont soit je ne me souvenais plus ou que je n’avais jamais su! Une belle façon de découvrir certains lieux cités dans la bible. En plus, j’avais avec moi des gens super intéressants. Lors des trajets en autobus, notre guide en profitait pour donner les informations concernant l’histoire des lieux que nous allions visiter tandis que Père Francis complétait l’information par des passages de la bible qui correspondait avec l’endroit où nous rendions. Durant ses deux semaines de pèlerinage, j’ai beaucoup appris.  Cela m’a permis de re découvrir la bible et d’en apprendre davantage sur ma religion ainsi que sur les deux autres.

Après avoir laissé Élie à combattre ses démons, nous sommes dirigés vers le Port de Césarée.

 

DSC01094
Port de Césarée

 

 

St-Jacques de Compostelle express!

IMG_2006
Sur le Sentier de Compostelle

Le lendemain après s’être remis du souper-spectacle et du Fado de la veille nous sommes montés à bord de l’autobus qui allait nous amener en Espagne pour une visite rapide à St-Jacques de Compostelle et la conclusion de notre voyage.

J’ai toujours souhaité faire le sentier, j’allais avoir la chance d’en faire un petit bout.

Après une bonne nuit, passée dans une cellule d’un monastère de Poio, nous étions prêts le lendemain matin pour aller marcher sur le sentier. Notre gentille organisatrice nous avait fait préparer des boîtes à lunch pour notre déjeuner que nous allions savourer sur le sentier.

IMG_2121

 

IMG_1998
Un autre rêve qui se réalise, voir St-Jacques de Compostelle et faire un petit bout de chemin.

Les quelques kilomètres que j’ai faits se sont bien déroulés. J’avoue cependant que pour quelqu’un qui désire le faire plus sérieusement, il se doit de bien se préparer tant physiquement que psychologiquement. J’ai adoré marcher en silence mais à la longue, moi qui aime le monde, j’aurais fini par m’ennuyer. Mais l’expérience en a valu la peine! Nous étions tous fiers de nous retrouver à notre point de rendez-vous à la Basilique (qui était d’ailleurs en rénovation) .

 

Ceux qui avaient choisi de faire les quelques kilomètres suggérés, les ont tous complétés. Nous étions très fiers de nous! Il va de soi que le reste de la journée s’est déroulé bien relax. Moi et Danielle, une compagne de voyage, en avons profité pour compléter l’achat de souvenirs pour nos enfants et petits enfants. Une belle conclusion pour un super de beau voyage! Et un troisième pèlerinage…. check!

IMG_2260
Merci!

À suivre! Mes deux anciens pèlerinages soit celui en Terre Sainte (2006) et celui pour la canonisation du frère André en Italie (Rome, 2010)….

 

Porto et le Douro, une histoire d’amour!

IMG_1941
Porto!

Oporto! Deuxième ville du pays située près du Douro. J’ai adoré Porto! Nous avons visité pleins de sites intéressants, fait une croisière sur le Douro, traverser un pont et fait une dégustation de Porto!

Une journée splendide avec une atmosphère extraordinaire. Il faut dire que nous commencions à tous nous connaître.

Nous avons débuté notre visite à la gare, cela peut sembler bizarre mais il faut avouer que celle-ci est particulière car ses murs sont composés en bonne partie par des murales d’azulejos.  La gare d’ Estaçao de Sao Bento est installée sur le site d’un monastère. Les azulejos illustrent les transports, des fêtes champêtres et des scènes historiques.

 

IMG_1896
Estaçao de Sao Bento
IMG_1879
La torre dos Clérigos 

Par la suite j’ai croisé un autre beau chevalier, celui là se tenait près du Sé de Porto.

IMG_1903
Vimara Peres

Cette belle statue représente Vimara Peres qui en 868  (ça fait un petit bout de temps)  qui a pris la ville de Porto aux mains des Maures. Mon chevalier se tient fièrement près de la Cathédrale de Porto ( Sé de Porto), non loin de la belle terrasse qui nous offre une vue splendide sur la ville et les chais de différentes compagnies situées de l’autre côté.

 

 Vue de la ville de Porto.

Nous étions prêts à assister à une autre belle messe célébrée dans le Sé de Porto.

 

Avec nos six prêtres dans le chœur de l’église, nous avons suscité beaucoup de curiosité.

Par la suite nous sommes descendus sur les bords du Douro pour notre dîner et du temps libre pour l’achat des souvenirs de Porto.

Nous sommes prêts  déguster!!!

 

Par la suite nous avons traversé à pieds le Pont Dom Luis 1er pour nous rendre de l’autre côté afin d’aller participer à une dégustation de Porto dans un des nombreux Chais de la ville.

 

Nous nous sommes beaucoup amusés lors de la dégustation des trois sortes de Portos. Disons que lors de l’embarquement pour la croisière sur le Douro nous ne sommes pas passés inaperçu et que le hasard a voulu que ma fidèle caméra m’a lâché. Donc je n’ai pas pu immortalisé ce chœur de chant improvisé et prendre les photos sur la croisière.

IMG_1951

 

Mais dans la soirée je me suis munie de mon Iphone pour me permettre de photographier ce qui allait se passer à notre souper d’adieu au Portugal. Ce souper spectacle consistait à une prestation de Fado et de danses traditionnelles.