Lendemain de noces!

IMG_0638.jpg

Dimanche (lendemain de veille)

Ne me demandez pas trop ce qui s’est passé dans les premières heures ou lorsque nous nous sommes tous levés, je dois avouer que c’est un peu le brouillard. Après avoir ingurgité un café noir, deux petits pains et une banane, je me suis recouchée en écoutant ma musique sur mon iphone et en relisant les trois mails que le beau docteur m’avait envoyés pour s’excuser encore une fois de n’avoir pu venir à la noce. Je lui ai pardonné assez rapidement et honnêtement je dois avouer avoir songé que le destin avait arrangé les choses pour le mieux et cela pour nous tous. Pour le souper, selon le plan initial au petit carnet de Kate, il était prévu d’aller manger quelques spécialités péruviennes dans un restaurant réputé soit le Tia Mario à Barranco. Nous devions nous rendre à Barranco cette fois par le Métropolitano.

Nous avions ordonné aux jeunes mariés de nous oubliés pour les prochains vingt-quatre heures et que nous débrouillerions bien sans eux. Jo avait décliné l’offre puisqu’elle ne se sentait pas bien. Avec toutes les émotions vécues je comprenais un peu son besoin de solitude et de tranquillité. Gene pour sa part avait été invité par l’une de ses conquêtes rencontrées durant la noce à un souper en tête à tête. J’avais hâte de savoir le nom de l’heureux élu puisqu’ils avaient été plusieurs à bourdonner autour de notre table et de Gene!!  

Donc nous voici encore en trio,  Kate, John et moi à l‘entrée du Métropolitano près à embarquer en direction de Barranco pour aller manger. Je dois avouer que j’ai faim…

Surprise le cellulaire de Kate qui sonne, c’est la sœur du marié, le célèbre mannequin de la région, qui nous invite à rejoindre la famille au parc là ou il y a un spectacle de sons et lumières avec des fontaines d’eau. C’était d’ailleurs une suggestion de sortie qui avait été mise sur notre liste. Ce spectacle que j’avais eu la chance de voir lors de ma première visite et que malheureusement  je n’ai pas  pu photographier puisque je n’avais pas ma caméra avec moi. Nous hélons donc un taxi qui nous amène à notre rendez-vous. Nous devons y retrouver la sœur, la maman, et tante Cathy qui est en visite pour la noce.

Nous déambulons lentement mais sûrement devant chacune des attractions principales en essayant de ne pas nous faire trop mouillés car il fait frais ce soir.

 

IMG_0643.jpg

 

En chemin, nous croisons Nadia et Romain, toujours tout sourire, qui nous donne rendez-vous à Barranco pour souper. Arrivés à Barranco, surprise le restaurant où nous avions rendez-vous avec Nadia est fermé. Nous nous rendons au deuxième choix de nos guides tout en déambulant lentement dans le vieux quartier de Barranco. Tous les bâtiments sont illuminés avec de petites lumières et il y a encore de nombreuses décorations de Noël, ce qui rend le décor vraiment féerique. Nous serons finalement douze à table et là le choix est unanime ce sera des antigusttos pour tout le monde accompagnés de chicha, le fameux jus mauve fait à base de maïs. Je pose alors la question qui tue à Kate,  c’est quoi des antigusttos??

Elle est coincée de part et d’autre par la sœur du marié qui lui parle en espagnol et Nadia qui lui parle en anglais, la pauvre Kate en a par-dessus les oreilles. John et moi attendons patiemment qu’elle puisse réponde à notre question. Nadia nous explique que ce sont des brochettes servies sur des pommes de terre, que nous allons nous régaler. Nous avons trois sortes de brochettes par assiette. Quand je vois arriver mon assiette je m’exclame en proclamant que je ne réussirais à manger tout cela. Je suis assise en face de la tante et à côté de la mamie. J’ai droit à deux paires de yeux qui en disent long, je m’abstiens donc de tout autres commentaires.

J’ai l’impression qu’à mon intonation elles ont compris ce que j’ai dit! Romain profite de ce moment-là pour venir nous montrer les vidéos pris durant le mariage et lors du party à la maison.

Nous sommes si absorbés par les vidéos que nous mangeons sans trop nous posez des questions et Kate qui nous regarde avec son petit sourire en coin qui semble dire vous êtes en train de vous faire avoir.. Mais par quoi ou par qui??

Nous rigolons devant la vidéo de la fameuse danse lascive à laquelle John s’est livré avec sa partenaire de danse hier soir à la noce. Frappé par une crise d’amnésie soudaine, John avoue ne pas se reconnaître sur la vidéo. Pendant ce temps, la tante devant moi m’invite à goûter à son plat. Comme je ne veux surtout pas provoquer les foudres de la maman et de la tante, je pioche généreusement dans son assiette. C’est bon à s’en lécher les doigts et là tout autour de la table tout le monde me regarde et souris à pleines dents. Mais qu’est-ce que j’ai fait ou dit de si drôle?

John commence à avoir des soupçons sur ce que nous mangeons. J’ai fini par terminer mon assiette sous les regards attentifs de la mamie et de tante Cathy. La sœur du marié  pose alors une question en espagnol à Kate et celle-ci se mets à rigoler. Elle nous annonce alors si nous voulons prendre du dessert.

Kate est une maniaque de ses beignes servis dans une petite sauce sucrée qui ressemble un peu à notre sirop du Québec. Nadia épie maintenant nos moindres mouvements c’est alors que Romain prends sa caméra et nous demande en anglais,  Claire et John avez-vous aimé votre repas? Je commence à me demander si moi et John on ne sera pas obliger de payer le souper de la gang ou encore de laver la vaisselle, mais qu’est ce qu’ils ont tous ??

C’est Kate qui en rigolant nous annonce ce que nous avons finalement mangé. Les tranches sur les brochettes étaient des tranches de cœur de bœuf et ce que j’ai tant aimé dans l’assiette de la tante en face de moi étaient des tripes et de l’estomac de bœuf.

Les miens, mes organes soit mon estomac, mon cœur et mes tripes ne font qu’un bond mais par chance retrouvent leur place respective tandis que je sens John s’agiter sur sa chaise. Ayez pitié de nous, nous venons à peine de nous remettre de la noce d’hier. Les faces que moi et John nous avons n’ont pas besoin d’aucune traduction. Une image vaut milles mots…

Nadia et Romain sont tordus de rire au bout de la table tandis que la maman qui me semblait si sévère il y a à peine quelques minutes se tord de rire en compagnie de sa sœur. Ils nous ont tous bien eu et Kate nous avoue que c’était trop drôle de nous faire languir ce que Nadia lui avait suggéré. Pour se faire pardonner, ils nous ont payé le souper. J’espérais maintenant que leur investissement resterait bien tranquille où le tout était rendu.

Par la suite, nous sommes revenus sur les faits marquants du mariage, les photos, ils se sont aussi informés, bien gentiment, sur ce qui était arrivé avec mon docteur, la maman m’a avoué qu’elle aurait bien aimé le rencontrer et danser avec celui-ci. Charmeuse en plus!! La fin du repas s’est donc bien déroulée sans d’autres surprises gastronomiques et dans la bonne humeur. Des gens attachants et inoubliables. Après des au revoir avec la famille de Romain et Nadia, c’est Lili qui nous a ramener à la maison avec toujours la tante juchée sur les genoux de la maman.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s