Visite de Rome en 2009


Lorsque j’ai décidé de me rendre en Italie à l’automne 2009, j’avais prévu passé quelques jours à Rome et visiter une autre des Sept Nouvelles Merveilles du Monde Moderne soit le Colisée, c’était ma troisième des Merveilles que je visitais alors. Après une rencontre avec ma conseillère en voyage, j’optais pour l’option d’un petit hôtel située tout près du Termini à Rome.

Cependant avant d’y arriver, j’avais un transfert d’avion à Paris et je devais prendre un train pour Rome! C’était l’Aventure avec un grand A. J’étais seule et livrée à moi-même.  J’espérais ben m’en sortir malgré quelques mots d’italien et de mon anglais  toujours aussi basique. Mon itinéraire pour me rendre à destination était plus complexe que lors de mon voyage à Londres mais je voulais tenté l’expérience et savoir de quoi j’étais capable. Je suis finalement arriver à destination sans problèmes. J’étais soulagée et très contente. J’étais donc prête à passer une belle semaine à Rome et aller à la rencontre de son histoire et de sa gastronomie.

Photo 603
Mon hôtel à Rome

De mon hôtel je suis qu’à quelques pas de la station du Termini et heureuse aussi d’avoir opté pour de bonnes chaussures pour mes déplacements sur les dallages romains. Une fois installée me voilà parti en exploration dans les environs de mon hôtel. Mon hôtel est située dans le quartier de la République assez proche d’un centre commercial, d’un cinéma, de l’Opéra et de la route principale qui nous amène tout droit vers les ruines romaines.

Photo 681
Gare Termini à Rome

J’ai trouvé une station d’autobus qui offre le Hop On Hop Off. J’aime beaucoup le concept de ces autobus pour touristes qui te permet de voir tous les lieux à visiter, de descendre et de monter à ton rythme, en plus avec l’audio guide je peux avoir toutes les explications que je souhaite et ce en français.

 

Après ma première nuit, je me suis réveillée affamé, ça tombait bien puisque j’avais le petit déjeuner de compris dans mon forfait. J’en ai profité pour prendre quelques petits pains et une pomme pour le route. Première étape, faire un premier tour complet avec le bus afin de cibler ce qui m’intéresse et de préparer mon plan d’action. Les lieux qui m’ont captivé lors de ce premier tour furent bien sûr le Colisée ainsi que l’immense  place Saint-Pierre. Les préparatifs pour la période des Fêtes étaient commencés puisqu’ils commençaient à monter la crèche pour le période de Noël.

J’en ai profité aussi pour faire un tour de soir et  Rome le soir est magique, la Place Saint-Pierre est encore plus impressionnante. J’avais l’impression d’être observer par toutes ces statues qui sont tout en haut, placées autour de la place. Comme il ne faisait pas très chaud le soir, j’étais contente d’avoir apporté des vêtements chauds.

Je m’étais déniché un petit resto qui servait des pâtes au pesto. J’en salive encore, rien qu’à y penser. Ce plat était servi avec un petit pain chaud et accompagné d’un petit verre de vin rouge. C’est Toutatis en culotte de velours! Si je peux m’exprimer ainsi! (les Romains, les Gaulois, ça ne vous rappelle pas quelque chose?! Une autre soirée  où je n’ai pas eu à compter les moutons pour m’endormir.

Donc maintenant avec mon plan d’attaque en main j’étais prête à passer en mode visite. Ma première destination, bien sûr, le Colisée de Rome. Et croyez-moi il en a des choses à voir! Pour moi qui aime l’histoire je dois avouer que j’en ai eu pour mon argent. Si vous avez beaucoup de temps pour visiter, je vous conseille fortement d’investir dans un audio-guide. Malheureusement je n’ai pas croisé mon gladiateur favori, soit Russell Crowe. Mais j’ai été attrapé par un autre genre de gladiateurs des temps modernes!

 

 

Le jour suivant j’avais opté pour passé une partie de la journée sur la Place Saint-Pierre, une longue visite de la Basilique où j’assistais à des nombreuses messes et où j’espérais avoir la chance de rencontrer le Pape. Malheureusement ma lettre d’introduction auprès du Pape que l’un de mes collègue m’avait aidé à rédiger n’a jamais été retrouvé et cela malgré les nombreux efforts de la gentille dame qui m’a répondu, j’ai donc dû me contenter de l’apercevoir de loin.

Une petite anecdote concernant une rencontre bizarre que j’ai fait à cette endroit. J’étais un peu déçu de ne pas pouvoir rencontrer le Pape, lorsqu’un Monsieur tout près de moi, il m’a semblé être un prêtre, m’a adressé la parole et cela en français. Il m’a tout simplement dit que j’aurais la chance de me reprendre et de revenir à Rome ainsi que mon fils. Après un moment de surprise, je me suis demandé comment il savait que j’avais un fils. Je l’ai recherché du regard en me disant qu’il devait être encore dans les alentours, il avait tout simplement disparu!


 

 

La Pieta à l’entrée est superbe, on dirait même que Marie respire. Je suis même montée tout en haut où la vue de la place St-Pierre est à couper le souffle! L’ascension des escaliers demande aussi beaucoup de souffle, mais c’est à ne pas manquer! Ma visite de la Basilique et de la Place Saint-Pierre m’a pris tellement de temps (avec audio-guide bien sûr!) que j’ai visité le Musée du Vatican au pas de course. J’ai pris la peine de m’asseoir et de reprendre mon souffle tout en contemplant l’oeuvre de Michel-Ange, la fresque du plafond de le Chapelle Sixtine.

 

En soirée, après une bonne journée de marche, je suis allée m’asseoir au cinéma pour assister au deuxième volet de la Saga de Twilight (Histoire de Vampires et Loups Garous). Saga qui était si populaire à ce moment-là, après avoir savouré une bonne pizza marguerita au petit resto du coin! Miam!

 

 

Au programme du lendemain, j’avais prévu la visite d’autres musées puisque la température s’annonçait plus ou moins belle. J’ai donc visité les musées du Trianon. A ma sortie du musée comme il faisait beau je me suis rendue à la Fontaine de Trevi où comme la tradition l’exige j’ai lancé une pièce par-dessus mon épaule en faisant un souhait. J’ai visité le Panthéon et son fameux oculus que j’ai revu par la suite dans le film Anges et Démons. Je n’ai malheureusement pas croisé Monsieur Tom Hanks (Alias Robert Langton).

 

 

Rendue à l’escalier de la Trinité j’en ai profité pour faire une pause et prendre un petit sandwich au Café Greco. C’est un beau coin pour déambuler et faire un peu de lèche vitrine dans les nombreuses boutiques italiennes aux noms si prestigieux.  Il y a de belles et nombreuses fontaines à Rome, ainsi que des obélisques qui ont chacune leurs histoires.

 

Jamais je n’aurais pensé y retourner si vite (Voir Article Pèlerinage en Italie en 2010). La prédiction du mystérieux Monsieur rencontré à Place Saint-Pierre allait se réaliser. Je suis retournée à Rome pour la canonisation du frère André ainsi qu’un pèlerinage en Italie en 2010. Mon fils, pour sa part, s’est rendu en Italie avec deux de ses amis en 2010, lui aussi. Mystérieux hazard!

 

Photo 036
Un spectacle vue à Rome et qui m’a inspiré pour la destination de mon prochain voyage: Matchu Pitchu au Pérou!!

 

Le Mexique et les Mayas

 

chichenitza2

 

Les Mayas, l’un de ses peuples qui ont su lire dans les étoiles et nous prédire, avec une certaine marge d’erreurs,  certaines catastrophes. Moi qui suis sorcière à l’occasion m’amuse à prédire l’avenir. Le média que j’utilise sont les cartes. Mais passons ce n’est pas le sujet de cet article.

Maintenant que mon projet de faire un voyage avec chacun des membres de ma famille avait été réalisé, je me cherchais un nouveau défi. J’avais entendu dire à mon retour de la Terre Sainte qu’il avait un vote concernant la création d’une nouvelle liste pour les Sept Nouvelles Merveilles du monde moderne. Sans le savoir, j’avais visité l’une de celle qui apparaissait sur cette liste, soit Pétra en Jordanie. J’étudiais donc attentivement cette fameuse liste. Elle venait de devenir ma source d’inspiration pour mes prochains voyages.

Mon but était de débuter par les destinations qui n’étaient pas trop éloignées et qui ne nécessitaient pas trop de préparatifs  (comme une demande de visa, des vaccins, etc…).  La première qui s’est présentée était la pyramide de Chitchen Itza au Mexique.

En 2007, j’étais en route au Mexique, dans un tout inclus dans le coin de Riviera Maya que ma conseillère en voyage, elle commençait d’ailleurs à bien me connaître, m’avait réservé.

DSC02263
Mon hôtel à Riviera Maya

Lors de mon arrivée tardive à l’hôtel, une surprise m’attendait, deux autobus de touristes américains (des USA) venaient de débarquer. J’ai donc dû oublier mes repas dans les restaurants à la carte puisqu’ils affichaient complets et cela pour les deux  services. Les repas que j’ai mangé dans la salle à manger, style buffet, ont été très bons. J’ai apprécié les invitations des nombreuses personnes à me joindre à eux lors des repas. Il faut dire que j’avais rencontré certains d’entre eux lors des différentes excursions.

Étrangement la plage avait des séquelles suite à un ouragan puisqu’il y avait tout le long de celle-ci des structures recouvertes de plastique afin de retenir le sable. Cela ne m’a pas empêché de vivre une nouvelle expérience. J’ai fait du parachute tiré par un bateau. J’ai bien eu peur de servir d’apéritif aux requins à ce moment-là! Mais dieu merci! ils n’ont pas voulu de moi. 

L’animal qui m’a causé plus de peur que de mal et me semblait beaucoup plus inoffensif qu’un requin fut un oiseau, un pélican. J’adore observer les oiseaux, un hobby que mon mari m’a fait découvrir. Lorsque j’ai aperçu ce gigantesque spécimen de la faune ailé, j’ai décidé de me rapprocher afin de prendre une photo afin de l’immortaliser pour le montrer à mon mari. J’avançais donc lentement mais sûrement sur l’une de ses fameuses structures recouverte de plastique vers ma cible. J’allais appuyer pour prendre la photo, lorsque plouf! j’ai glissé pour me ramasser les quatre fers en l’air dans l’eau. J’ai réussi à sauver de justesse ma nouvelle caméra du désastre en la maintenant en l’air. Moi j’ai bu la tasse et bien trempée. J’ai dû me rendre jusqu’à ma chambre, traverser le lobby de l’hôtel, toute dégoulinante jusqu’à ma chambre. Une chance c’était tôt le matin, les gens que j’ai croisé semblait se poser quelques questions sur mon compte. Le reste de mon séjour je me suis contentée d’observer ses charmants pélicans d’un peu plus loin!

DSC02272
Parc Xcaret (De tout pour tous!)

J’ai pris une journée complète pour visiter le parc Excaret de fond en comble et cela malgré la température maussade. Nous avons eu la chance d’assister à un souper spectacle qui raconte l’histoire du Mexique. J’ai hésité au début et je me suis dit, quand a y être, autant en profiter et prendre tout le kit! J’ai trouvé le spectacle fantastique, ça ressemblait à notre spectacle de la folle histoire du royaume au Lac St-Jean mais version mexicaine. C’était joyeux comme spectacle avec beaucoup de chansons, de danses et de magnifiques costumes. Ce qui a plus attiré ma curiosité  est la reproduction d’un jeu de balle que les mayas utilisaient lorsqu’ils avaient des différents avec des adversaires. Les perdants étaient sacrifiés. Je n’ai pas tout compris la stratégie du jeu, mais lors des visites les jours suivants sur les différents sites mays. J’allais obtenir un peu plus explications grâce aux excellents guides qui nous ont accompagnés.

DSC02412
Notre groupe devant la pyramide de Coba

J’ai visité Coba, un autre site maya cachée dans la forêt. Je n’ai pas beaucoup de photos de ce voyage parce que cette fois j’avais oublié le chargeur à la maison. La pyramide de Coba m’a paru très abîmée, je gardais donc les photos pour ma visite au site de Chitchen Itza.

Chitchen Itza! Il faisait beau, il faisait chaud, la route était cependant longue pour s’y rendre mais ça valait le coup. Nous avons même eu droit à un arrêt pour se rafraîchir dans une cénote. C’est une grotte avec des lacs naturels à l’intérieur. Chitchen Itza et les cénotes sont mes deux coups de coeur du voyage.

 

 

La Grande Muraille de Chine

 

IMG_1148.jpg
Claire et la Grande Muraille de Chine!

 

 

Un autre voyage! J’accompagnerai mon collègue et ami du travail Michel Roy et sa petite famille en Chine. Les enfants et son épouse demeureront un mois avec la famille de celle-ci. Nous allons visiter durant ce séjour Bégin (Pékin), Nanning et Guilin,  avec une croisière sur la rivière le Yanthzee en plus. Je me prépare donc à faire du Tai Chi, à jouer au  Mah-jong et à manger beaucoup de riz et de nouilles.

 

En attendant j’en profite pour faire vérifier mon carnet de vaccination à savoir si j’ai besoin de nouveaux vaccins et de me rendre à la grande bibliothèque au laboratoire de langues afin d’apprendre quelques mots en chinois. J’ai d’ailleurs reçu mon visa chinois dont Michel s’était occupé de faire la demande.

 

Le fameux voyage en Chine que nous avions préparé depuis le mois de février allait enfin avoir lieu. J’avais en main mon passeport et mon premier visa à vie avec en image de fonds la merveilleuse Muraille de Chine (The Great Wall) L’épouse de Michel serait notre guide et interprète durant ce voyage.

 

Mon départ se faisait de Dorval ce samedi matin du mois de mai 2012 pour aller les rejoindre à l’aéroport de Toronto.

 

 IMG_1061

 

 

 

(Jour 1)

 

Notre embarquement avait lieu pour trois heures. Nous avons eu le temps de manger un peu avant l’embarquement. Pour ma part, j’avais mangé du poulet au resto situé dans le terminal. Nous nous préparions à un vol de 13 heures en direction de Beijing en Chine, notre première destination. Mes compagnons de voyage étaient Michel, mon collègue de travail, son épouse Xianghui, Jean-Michel, leur garçon de quatre ans et  la jolie Danny Mai âgée de quatorze mois. Jour 1 Après un vol sans histoire, nous arrivions enfin en Chine. Une partie du voyage serait plus touristique tandis que la seconde partie serait consacrée plus à la famille. 

 

Après avoir réussi à trouver un taxi dans lequel nous nous sommes entassés, nous nous sommes dirigés vers l’hôtel. Nous allions y rester trois nuits. Nous étions prêts pour notre première nuit à l’hôtel.

 

 

(Jour 2)

 

 Le lendemain matin, nous avions déjà au programme une sortie pour la muraille de Chine ainsi que la visite de deux boutiques et d’un temple. J’allais être confronté à un premier choc culturel et cela dès le petit déjeuner. La femme de Michel connaissait un petit restaurant qui serait ouvert tôt ce qui nous permettrait de prendre ce repas avant d’entreprendre notre première journée en sol chinois. J’ai eu droit à mon premier déjeuner typiquement chinois. C’est Danny-Mai qui a savouré mon bol de soupe de riz tandis que je jetais mon dévolu sur le sandwich contenant un œuf tourné. Je découvrais pour la première fois les dumplings, ses petits carrés de pâtes qui peuvent contenir soit de la viande tel que du porc ou encore des fines herbes dans le genre persil, échalote et aussi parfois de l’ail.

 

C’est d’ailleurs l’un de mes coups de cœur culinaire du voyage. Comme breuvage pour accompagner le tout une bouteille d’eau, le café n’étant pas au menu du jour.

 

Par la suite, une visite était prévue chez de la famille de  Sylvie, l’oncle et tante chez lesquels elle avait resté durant ses quatre ans d’université à Beijing. Ceux-ci avaient en leur possession des legos pour les enfants que Sylvie avait fait acheter à bas prix et elle souhaitait  les ramener au pays lors de notre retour. Après une petite visite à la famille, nous revenions à l’hôtel, avec notre précieux chargement, à bord d’un taxi. Sylvie avec la poussette et Danny-May nous rejoindraient par la suite.

 

Elles sont revenues juste à temps avec l’arrivée de l’autobus pour notre excursion. La rue qui était déserte quelques minutes avant était maintenant envahie de chinois qui se rendaient à leur travail soit en auto, autobus, à vélo ou en moto.  

 

Nous avons fini par réussir à retraverser la rue afin de  rejoindre l’autobus qui nous attendait de l’autre côté pour notre excursion. La première destination de la journée était les tombeaux de la famille de la dynastie des Ming.

 

 

 

Deuxième arrêt, la visite d’une boutique de jade et c’est là, dans le restaurant annexé à la boutique, qu’a eu lieu le dîner.

Après le repas, nous nous rendions enfin à la grande muraille de Chine. Ma destination cible et la cinquième de sept des nouvelles merveilles du monde moderne à mon actif.

 

 

 

 

 

 

C’était l’endroit la plus touristique de la grande muraille. Nous étions plusieurs à prendre notre mal en patience puisqu’il fallait attendre un par un d’embarquer dans un genre de toboggan qui nous permettait de monter jusqu’à la muraille. Le temps d’attente et d’ascension nous a grugé pas mal de temps à l’horaire si bien que si nous voulions retourner à l’autobus à l’heure dite nous devions malheureusement ne pas trop s’éterniser.  

Nous sommes donc restés environ une demi-heure sur la grande muraille. La vue était fantastique et la température idéale pour notre premier contact avec celle-ci. C’est d’ailleurs là que j’ai  prise mes premières photos du voyage. Quelques personnes nous demandaient de les prendre en photos et nous rendaient la pareille. Une belle échange de bons services et des rencontres intéressantes. Comme le temps passait vite, nous devions songer à nous diriger vers la descente soit par le même système de toboggans.

Après avoir passé au travers des différents vendeurs de souvenirs, je me suis laissé tenter par une photo de moi prise lors de notre descente, mon premier souvenir de voyage.

 

IMG_1093
Boutique d’interprétation sur la soie.

 

 

Notre journée était encore loin d’être terminé puisque nous devions nous arrêter dans une boutique de soie. Par malheur, l’arrêt à cet endroit m’a paru très longue si bien que les enfants commençaient à être très fatigués et impatients de retourner à l’hôtel.